La 1 ère entreprise dans le raquet

Engie la premiére entreprise à s'implanter dans L'Ecopark

image avec leur accord

Les immeubles de bureaux  arrivent sur l’Ecopark du Raquet 

High d 20200218 3yyldd

 

Fournie PAR BERTRAND BUSSIEREdouai@lavoixdunord.fr

 

Hurban a obtenu un permis de construire pour trois bâtiments d’une surface de plus de 3 000 m2 ayant vocation à accueillir PME, artisans du bâtiment et showroom. Vue architecte Atrium

Dans les mois à venir, les programmes d’immobilier d’entreprise vont pousser comme des champignons sur le parc d’activités communautaire de l’écoquartier du Raquet. Douaisis Agglo ayant fait le choix de vendre les terrains à des promoteurs spécialisés, ils sont plusieurs à s’être lancés. Revue d’effectif.    

SIN-LE-NOBLE.

Retour dans le Douaisis douze ans plus tard. « Nous avons travaillé sur l’implantation du Decathlon de Lambres-lez-Douai », se souvient William Corfmat, chargé d’affaires chez le promoteur immobilier d’entreprise Hurban, dont le siège social est à Bondues. Là, il s’agit de construire un parc d’activités (nom de baptême : Eleva) sur l’Ecopark du Raquet.

Ce programme immobilier est au cœur d’une zone en plein développement économique. 

Trois bâtiments vont sortir de terre en bordure de la Rocade est (D25). Sur 3 000 m 2 , il y aura neuf cellules d’une surface de 305 m 2 à 435 m 2 . Pas de commerces. « Des artisans, des PME, des entreprises de services, des showrooms », énumère notre interlocuteur. Le permis de construire a été déposé fin novembre 2019. Pas de voisins pour Engie (lire ci-contre), la blanchisserie et la cuisine centrale de l’APEI Les Papillons blancs avant « courant 2021 ».

NEUF CELLULES À LOUER

OU À VENDRE

« Le plan-masse et le volet paysager ont été travaillés en partenariat avec Douaisis Agglo, poursuit William Corfmat. Le programme tend à créer du lien social. À l’extérieur seront installés des tables de ping-pong, des tables pour le déjeuner, des hôtels à insectes. » Un peu à l’image du parc Maison + à Hénin-Beaumont, à proximité d’Ikea, livré en 2006.

Le site sinois sera clôturé. Chaque résident sera muni d’un bip pour fermer le portail électrique. Trente places de parking seront à la disposition des occupants des lieux. Promesse est faite d’une architecture qualitative. « Les façades sont en bardage métallique avec isolant incorporé et vêture bois. En l’occurrence ce sera du peuplier rectifié. »

Hurban n’a pas acheté le terrain à Douaisis Agglo sans raison. « Ce programme immobilier est au cœur d’une zone en plein développement économique, en bordure d’un axe qui voit passer 20 000 véhicules par jour », explique le chargé d’affaires. D’où sa valeur.

Les neuf cellules sont louées ou vendues. Au choix. « 40 % sont d’ores et déjà pré-commercialisées. Il y a un peu de tout : artisan, service, showroom. Il faut savoir que les artisans préfèrent être propriétaires de leur local. » Pour William Corfmat, ce bon démarrage de la commercialisation est la preuve qu’il y a une forte demande pour un tel produit dans le Douaisis.

 

L'adhésion pour l'année 2020 est passer de 5 € à 6 €

 

Douaisis : une nouvelle ligne de bus pour mieux desservir le Raquet et Pôle emploi ?

Smtd ligne 4Smtd ligne 4 (850.12 Ko)

 

Futur Boulodrome à Sin Le Noble

Future Boulodrome à Sin Le Noble

B9721998520z 1 20191220201905 000 gmaf5phl5 1 0

Et la patinoire?

Juste à côté de ce boulodrome fleurira une patinoire. Les premières glissades sont attendues pour la fin de l’année 2023. Deux pistes pourraient voir le jour : l’une de 60 m par 30 m permettant le patinage en mode loisirs, mais aussi la pratique du patinage artistique et du hockey sur glace, et une autre de 40 m par 20 m pour les enfants des écoles. Près de 70 000 visiteurs annuels y sont espérés. Le président de Douaisis agglo Christian Poiret souhaite qu’une délégation de service public (DSP) commune soit opérée entre Sourcéane et cette patinoire. « S’il y a un seul directeur pour les deux sites, ça fera des économies.  »

Source de la VDN

Dossier de la future ligne B

avec le cabinet d'étude Transamo

smtd ligne Bsmtd ligne B (5.98 Mo)

 

 

 

8910 smtd ligneb flyera5 hd 2 page 0001

8910 smtd ligneb flyera5 hd 2 page 3

Ecopark raquet 2 gf

 

Centre social matisse

 

Après des mois d’arrêt, le chantier de requalification du centre social Matisse dans le quartier des Épis va reprendre ces prochains jours. Il devait initialement ouvrir en décembre2017. 

SIN-LE-NOBLE.

Huit ans après le terrible incendie qui a ravagé les locaux du centre social municipal Nicolas-Hulot (le 1 er novembre 2011), dans le quartier des Épis, rien n’avance dans l’ancienne école Matisse qui devait faire office de nouveau centre social.

Le centre social Matisse prendra ses aises dans 1400 m² aménagés autour d’un patio  avec une grande cour  à l’arrière 

Jusqu’en juillet 2015, ce bâtiment accueillait les quatre classes d’une école maternelle. L’établissement a fusionné avec les autres écoles du quartier au sein du nouveau groupe scolaire Paulette-Deblock.

Le bâtiment de 1 400 m 2 situé juste à côté du centre commercial Auchan était donc inoccupé. Un bâtiment qu’il a fallu entièrement désamianter. Il a été mis à nu pour permettre à l’entreprise de travailler facilement. Une entreprise qui a déposé le bilan. Le chantier a donc été mis à l’arrêt pour de longs mois de sommeil.

Il a fallu relancer le marché. Les lots ont été attribués et le chantier devrait reprendre prochainement pour neuf mois. Rappelons que le nouveau centre social devait initialement être livré en décembre 2017 !

Ce futur centre social Matisse prendra ses aises dans 1 400 m² aménagés autour d’un patio avec une grande cour à l’arrière. Les 1 200 adhérents individuels du centre social (chiffre de 2016) y côtoieront et se mêleront aux usagers de la bibliothèque Moloïse, qui doit quitter l’espace Brassens pour l’école Matisse. Coût du chantier d’aménagement intérieur et extérieur : 1,1 million d’euros (HT), financés à 64 % par des fonds de l’État, 6 % par le Département et 4 % par la CAF.

 

Source fournie par la VDN

Gare de in

 

                                                                                       Source fournie par l'Agglo Douaisis

 

Enquete public 1

 

Le RaquetLe Raquet (1.26 Mo) nouveau

 

Annotation 2019 09 26 161411 png00

 

Annotation 2019 09 26 161152

 

Le magazine DOUAISIS AGGLOLe magazine DOUAISIS AGGLO (872.34 Ko) 

Source fournie par DOUAISIS AGGLO

Le 00000source fournie par l'VDN

Créer en 2006, l’association ( APACER) a pour objet de réunir les bonnes volontés et les compétences dans le but d’assurer un développement harmonieux et durable aux projets de rénovation urbaine du quartier des Epis et de création de l’éco-quatier du Raquet.

Le bureau est :

Le Président : M.  Philippe COGEZ

Le 1 vice Le président :     M. Gérard LUKASEWSKI

Le 2 vice président :     M. Jean Pierre STOBIECKI 

Le trèsorier :    M. Jean Joseph BURY

Le secrètaire :   Mme Audrey COGEZ

Le secrètaire adjoint : M. Gérard DEMEYER